/ricerca/ansait/search.shtml?tag=
Mostra meno

Se hai scelto di non accettare i cookie di profilazione e tracciamento, puoi aderire all’abbonamento "Consentless" a un costo molto accessibile, oppure scegliere un altro abbonamento per accedere ad ANSA.it.

Ti invitiamo a leggere le Condizioni Generali di Servizio, la Cookie Policy e l'Informativa Privacy.

Puoi leggere tutti i titoli di ANSA.it
e 10 contenuti ogni 30 giorni
a €16,99/anno

  • Servizio equivalente a quello accessibile prestando il consenso ai cookie di profilazione pubblicitaria e tracciamento
  • Durata annuale (senza rinnovo automatico)
  • Un pop-up ti avvertirà che hai raggiunto i contenuti consentiti in 30 giorni (potrai continuare a vedere tutti i titoli del sito, ma per aprire altri contenuti dovrai attendere il successivo periodo di 30 giorni)
  • Pubblicità presente ma non profilata o gestibile mediante il pannello delle preferenze
  • Iscrizione alle Newsletter tematiche curate dalle redazioni ANSA.


Per accedere senza limiti a tutti i contenuti di ANSA.it

Scegli il piano di abbonamento più adatto alle tue esigenze.

'Je suis', un hommage au Sénégal et aux enfants talibés

'Je suis', un hommage au Sénégal et aux enfants talibés

L'exposition est ouverte jusqu'au 15 octobre

AOSTE, 23 settembre 2023, 12:07

Redazione ANSA

ANSACheck

- RIPRODUZIONE RISERVATA

- RIPRODUZIONE RISERVATA
- RIPRODUZIONE RISERVATA

Poser un nouveau regard sur l'art des Pays francophones. C'est l'esprit qui traverse l'exposition 'Je suis', inaugurée dans la Salle des expositions de Finaosta et organisée par l'Alliance française de la Vallée d'Aoste avec le soutien du Conseil de la Vallée et la collaboration de Finaosta.
    Une exposition qui rend hommage aux couleurs sénégalaises et à la créativité des enfants talibés, en présentant soixante autoportraits colorés à la détrempe sur papier puis collés sur toile, ainsi qu'une dizaine de portraits de plein pied réalisés par l'artiste Patrizia Nuvolari avec la technique de l'acrylique sur toile.
    Le projet est né d'une idée de Patrizia Nuvolari qui a travaillé pendant un mois avec les enfants de Malicounda (Sénégal) dans la structure 'La maison des enfants', une organisation qui suit les talibés dans leurs besoins primaires.
    Les talibés sont les enfants confiés à des écoles coraniques, souvent forcés à la mendicité: grandissant sans famille qui prenne soin d'eux et élevés dans la rue, ils ne sont pas favorisés dans leur développement psychologique et social.
    "'Je suis' - explique l'artiste - veut être l'occasion d'approfondir leur connaissance et à les regarder avec d'autres yeux, en leur offrant des opportunités. Pour beaucoup d'entre eux, c'était la première fois qu'ils avaient l'expérience de la peinture. Les résultats sont vraiment surprenants, ces portraits communiquent une force expressive pas si différente de celle de nombreux artistes contemporains".
    "Parmi les arts, qui se conjuguent de mille façons dans le monde de la francophonie - ajoute la présidente de l'Alliance française de la Vallée d'Aoste, Christine Valeton -, nous avons choisi la peinture qui crée un lien idéal entre les enfants du monde entier et qui leur permet de partager une émotion avec leur entourage dans une sphère francophone".
    "Le Conseil de la Vallée - dit le président Alberto Bertin - est heureux de soutenir ce projet, qui nous emmène au cœur d'un Pays, qui nous sollicite à parler d'un phénomène - celui des talibés - et qui nous fait poser un nouveau regard sur l'expression artistique de l'espace francophone".
    L'exposition sera ouverte jusqu'au 15 octobre 2023, de 10h à 13h et de 16h à 18h, fermée le lundi. 
   

Riproduzione riservata © Copyright ANSA

Da non perdere

Condividi

O utilizza